Le pôle 3R :

Recyclage, Réemploi, Réutilisation

 

Ce pôle d’activité recouvre plusieurs ateliers : une plateforme de réemploi des matériaux du bâtiment, un atelier de sablage décapage aéro-gommage, un atelier de démantèlement des portes et fenêtres, un atelier surcyclage upcycling détournement d’objets, un atelier bois, un atelier tissu.

1/ La plateforme du réemploi des matériaux du bâtiment : à l’instar de la plateforme de la Miraille à l’Argentière-la-Bessée qui est une Ressourcerie des matériaux de construction (matériauthèque selon les différentes dénominations en vigueur), Zou Vaï propose une plateforme de collecte et de revente des matériaux du bâtiment qui viendra en complément de la Ressourcerie de l’HAPA qui, pour sa part, est davantage orientée vers les objets de la maison mais qui ne traite pas ou très peu des matériaux de construction et équipements sanitaires ou portes et fenêtres. L’enjeu est de construire une véritable filière pour le réemploi des matériaux issus du secteur BTP (fenêtres, carrelage, isolants, sanitaires, briques, tuyaux PVC, quincaillerie, bois de charpente, etc…)

2/ En complément de la plateforme du réemploi des matériaux du BTP, Zou Vaï souhaite développer un (portes et fenêtres) à fin de recyclage. Actuellement, les menuiseries extérieures usagées sont enfouies, alors qu’elles représentent 40 à 60% des déchets du BTP. Environ 7 millions de fenêtres sont démontées par an en France. Ainsi seulement 5% des 200 000 tonnes de verre plat démontées en France sont valorisées alors que l’objectif à 5 ans est de développer ce pourcentage à 25% et à terme à 50%. Il faut savoir que la réserve mondiale de sable destiné à la fabrication du verre ne dépasse pas 50 ans. C’est la deuxième ressource la plus consommée au monde après l’eau !

 

3/ Un autre atelier sera développé dans le domaine du réemploi et de la réutilisation, celui du (upcycling en anglais) ou transformation d’objet. L’idée toute simple du surcyclage consiste à récupérer des matériaux ou des objets dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits ayant une autre utilité et souvent ayant une valeur ajoutée esthétique. L’impact positif sur l’environnement est évident, l’idée étant de jeter moins en transformant les objets ou en les détournant de leur fonction initiale..

pexels-krizjohn-rosales-761297W.jpg

4/ ​Parallèlement à l’atelier de surcyclage, relève de la même philosophie : créer de nouveaux objets à partir de tissus dont on n’a plus l’utilité. Pour cela il s’agit de faire appel à la créativité des salariés qui pourront échanger des idées et des savoir faire avec des artistes locaux prêts à mettre leurs compétences au service de cette activité créatrice.

 

5/ L’atelier bois est basé sur le même principe de réutilisation des matériaux en bois destinés à la destruction mais qui peuvent trouver une deuxième vie. Il peut s’agir de meubles réalisés à partir de palettes cassées ou à partir des portes et fenêtres vouées à la casse. Les applications sont nombreuses et la demande pour ce genre de produits est forte si on est en mesure de proposer des objets de bonne qualité à un prix avantageux.

 

6/ Enfin, pour compléter ces activités liées au réemploi Zou Vaï entend créer un atelier de activité très utile qui n’est plus exercée en Pays d’Apt depuis la fermeture de l’atelier JLS. Le sablage permet de récupérer des objets endommagés, rouillés ou abîmés par des traces de vieilles peintures. L’activité sablage s’adresse aussi bien aux particuliers, qu’aux entreprises ou aux collectivités qui pourront utiliser les services de Zou Vaï sur place ou à domicile. Ces prestations de service viendront en complément des besoins de décapage en interne pour la plateforme du réemploi des matériaux et pour l’atelier surcyclage.